Qu'est ce que l'Ostéopathie?

L'ostéopathie est un concept philosophique et thérapeutique. 

Elle vise à diagnostiquer et traiter manuellement les restrictions de mobilité des structures composant le corps humain qui entrainent des troubles fonctionnels.

L'ostéopathie envisage l'individu dans sa globalité, en s'appuyant sur une connaissance approfondie de l'anatomie et de la physiologie.

L’ostéopathie fut créée à la fin du XIXe siècle par le médecin Andrew Taylor Still (1828-1917).

L'ostéopathie fût reconnue au U.S.A en 1967, en Grande Bretagne en 1993, en Belgique en 1996 et en France en 2002!

Les principes de l'Ostéopathie

Ces principes ont été énoncés par Still à la fin du 19ème siècle, avec les connaissances médicales de l'époque, c'est à dire très peu de choses.

  • Le corps est un tout : toutes les structures du corps communiquent entre elles et ne peuvent donc pas fonctionner seules. C'est pourquoi l'ostéopathe prendra toujours en compte le corps dans son ensemble, quel que soit le motif de consultation.
  • La structure gouverne la fonction : C'est l'état d'une structure qui détermine son bon ou son mauvais fonctionnement. Si la structure est altérée, elle remplit moins bien sa fonction, il en est de même pour le corps humain. Face à un tel problème , on peut soit restaurer la structure (s'attaquer à la cause), soit compenser uniquement les effets du problème. L'ostéopathe choisit de traiter les structures en cause pour améliorer leur fonction.
  • Auto-guérison : Le corps est capable de produire toutes les substances nécessaires à sa santé. L'ostéopathe stimule les capacités d'auto-guérison du corps en aidant son patient à se guérir.
  • La règle de l'artère est absolue : le sang nourrit chaque cellule de notre organisme et en élimine les déchets ! Il est donc très important que les tissus du corps soit bien approvisionnés en sang. L'ostéopathe s'assure que le sang, et les fluides en général, circulent bien dans tous les endroits du corps et y remédie si ce n'est pas le cas.

Les limites de l'Ostéopathie

L'ostéopathie connait ses limites et ne prétend pas tout soigner. Un bon ostéopathe a reçu une formation lui permettant de déterminer les contre-indications au traitement ostéopathique.

Nous ne pouvons soigner les maladies dégénératives (cancer, sclérose en plaque ...), les maladies génétiques (mucoviscidose, myopathie...) et les maladie infectieuses (tuberculose, sida, tétanos...).

Cependant, l'ostéopathie peut être considérée comme une thérapie palliative complémentaire, en accompagnant et aidant les patients par la libération des tensions des structures, et ainsi diminuer les conséquences de ces maladies, dont la douleur.

Les différences entre ostéopathe et kinésithérapeute

OSTÉOPATHIE

Formation en 5 ans (environ 4700h), peut être consulté sans passer par un médecin auparavant (praticien de première intention).

 

Il recherche et traite les restrictions de mobilité des tissus susceptibles de provoquer des douleurs et d'altérer l'état de santé du patient.

 

Approche globale du patient (prise en compte des facteurs psycho-sociaux), ce qui nécessite un temps de consultation plus long.

 

Le traitement sera exclusivement manuel: pas d'appareil. Les techniques peuvent se faire sur les muscles, sur les articulations, sur les organes (estomac, intestin, ...), sur le crâne, sur les fascias...

KINÉSITHÉRAPIE

Formation en 3 ans (environ 3000h), travaille sur prescription médicale.

 

 

Il effectue un travail de rééducation et de réadaptation (suite à une blessure par exemple).

 

 

Approche localisée autour de la zone anatomique de la douleur.

 

 

Il utilise des techniques manuelles (massages, étirements), mais également de l'appareillage (lampes chauffantes, électrothérapie, appareils de musculation).