Il n'y a pas de critère d'âge, de sexe, de poids, de taille, pour être traité par l'ostéopathie.

 

Pour les nourrissons

  • Visite post-natale/bilan ostéopathique
  • Plagiocéphalie (asymétrie du crâne), strabisme
  • Torticolis congénital
  • Cris, pleurs, irritabilité
  • Régurgitation, constipation, coliques
  • Sommeil perturbé
  • Pied bot

Pour les enfants

  • troubles du comportement : enfant nerveux, hyperactif, tendu, qui se cambre en arrière ou au contraire apathique, mou, sommeil perturbé, difficultés d'apprentissage, retard de motricité, enfant qui se frotte ou se cogne la tête volontairement.
  • troubles de la digestion : difficultés de succion, reflux, ballonnements, gaz, colique, constipation, diarrhée
  • troubles O.R.L : sinusites, rhino-pharyngites, otites, problèmes dentaires

Les troubles sont une source d'inconfort pour l'enfant, il ne faut pas les négliger.

Il est préférable de traiter les enfants une à deux fois par an, soit à titre préventif, soit pour l'accompagner dans les étapes de son développement: premières dents, premiers pas, les chocs, les chûtes, les coups. Également en  collaboration avec le travail d'un orthodontiste et pour traiter les maux de dos souvent générée par le port d’un cartable trop lourd, par une chute, ou par une scoliose.

Pour les femmes enceintes

  • au moment de la conception : infertilité de cause fonctionnelle (adhérences cicatricielles, problèmes de vascularisation, ...)
  • 1er trimestre : nausées, vomissements, troubles du transit, lombalgies et irritabilité
  • 2ème trimestre : troubles vasculaires (jambes lourdes...), contractions.
  • 3ème trimestre : douleurs, reflux gastro-oesophagien, de la fatigue et du syndrome canal carpien.
  • post-partum :  traiter des douleurs persistantes (lombalgies, sciatiques, canal carpien…), celles plus spécifiquement liées à l’accouchement (position, effort d’expulsion, expression abdominale, épisiotomie, suites de péridurale, césarienne…), restaurer une posture de confort.

Pour les sportifs

L'ostéopathie associée à une bonne hygiène de vie peut permettre d'améliorer : le "confort" du sportif, ses performances ainsi que sa "longévité", en permettant au corps de s'adapter à l'effort.

L'ostéopathie peut également améliorer la récupération après une épreuve importante, ou suite à une blessure (après fractures, entorses, opérations chirurgicales pour aider à une bonne cicatrisation, pour effacer les traumatismes même anciens).